Une erreur est survenue dans ce gadget

vendredi 7 août 2015

Cake à la bière

C'est mon cake de prédilection pour l'apéro, 

toasté  en tranches puis en bâtonnets, en accompagnement d'un pesto de fanes de radis aux cacahuètes par exemple,

 

Perso, je le préfère à la bière ambrée qui le rend très parfumé, 


mais comme il accompagne aussi très bien un repas ou le petit déjeuner,


 il vous faut choisir la bière en fonction de l'usage et de vos goûts.















Ingrédients pour un moule à cake :

- 420 gr de farine 
( varier les plaisirs en utilisant de l'épeautre, de la farine complète, de la farine de kamut ou de sarrazin ou encore aux graines ... amusez-vous ! )
- 1 sachet de levure chimique
- 33 cl de bière
- 70 gr de sucre cassonade
- 1 c à c de Fleur de sel
- +/- 25 gr de beurre demi-sel


Préchauffer votre four à 175°C ou TH 6,

Dans la cuve du robot, verser tous les ingrédients secs et mélanger les bien entre eux à l'aide de la feuille,



Puis tout en continuant de mélanger, verser petit à petit la bière,


Continuer à mélanger jusqu'à ce que le mélange soit homogène et lisse, soit +/- 4 min,


























Verser cette préparation dans un moule à cake garni de papier sulfurisé,




Puis parsemer du beurre demi-sel et de fleur de sel,

Sur la photo, j'ai ajouté des graines de carvi ...

Important : ne supprimer pas cette étape, 
à la dégustation, elle apporte beaucoup, un vrai plus gustatif !!!!












Enfourner 50 min,

Vérifier la cuisson avec la lame d'un couteau piquée dedans, elle doit ressortir sèche,








Démouler, déguster !!!

















lundi 27 juillet 2015

Antipasti, Courgettes à l'escabèche

Lors d'un vide grenier, j'ai fait l'acquisition d'un livre 

de cuisine italienne,


" encore !!! "dirait mon homme ... 

(il a pas tort ..., Chutttt faut pas le dire !!!!)











et la première enfin l'une des premières recettes que j'ai voulu tester est :



Zucchine Alla Scapece 

"un antipasti italien proposé dans les trattorie,
cette spécialité démontre des influences espagnoles indéniables, 
(L'escabèche est une marinade à base d'huile et de vinaigre. 
Elle est utilisée en Provence, en Espagne, au Portugal, en Amérique latine et aux Philippines)
la menthe laisse supposer, elle, une petite touche d'origine arabisante " 







et en plus, çà tombe bien car c'est la pleine saison des courgettes enfin avec la chaleur et le manque d'eau ...

on en a pas tant que çà en fait !



Attention, il faut prévoir 
un temps de repos d'une demi-journée ... 


Ingrédients pour 6 personnes :

- 3 courgettes pas trop grosses
- 1 beau bouquet de menthe
- 3 gousses d'ail
- 15 cl d'huile d'olives
- 4 c à s de vinaigre de vin blanc ou de cidre




 Couper les courgettes bien lavées en tranche d'environ 3 à 5 mm à l'aide d'une mandoline,

Faire chauffer le grill,

Hâcher finement l'ail et la menthe ensemble, saler et poivrer,
et additionner au 15 cl d'huile d'olives,

Faire cuire et colorer les courgettes jusqu'à ce qu'elles soient légèrement ramollies mais pas trop,




















Puis, arroser les courgettes encore chaudes avec le vinaigre, 




Puis avec l'huile à la menthe et à l'ail,













Disposer dans une terrine et laisser reposer au frais au moins une demi-journée,





Servir à température ambiante,

C'est un régal !!!!

Servies à l'apéritif avec un pain à la bière par exemple ... 
ou en accompagnement d'une viande froide ou chaude ...










mercredi 22 juillet 2015

Confiture de melon (gingembre et badiane)


Une envie d'essayer, c'est la saison du melon alors pourquoi pas tester en confiture avec ou sans épices ...


Perso, ce sera gingembre et badiane mais à vous de choisir ...




Gingembre frais





Badiane ou anis étoilé



Ingrédients :

- 1 melon épépiné et pelé
- +/- 60% de ce poids en sucre cristal (pour moi 700 gr de fruit et 400 gr de sucre)
- 1 jus de citron
- 1/2 cm de gingembre frais coupé en brunoise( petits dés 1/1/1mm )
- 1 badiane ou anis étoilé (facultatif)
- Agar agar (facultatif)



Dans un saladier, mettre le melon épépiné et pelé avec le citron, le sucre, le gingembre et la badiane,





Placer au réfrigérateur minimum 12 h maxi une journée,

en mélangeant régulièrement afin que les arômes se diffusent bien,












Ensuite, égoutter soigneusement la pulpe,


Recueillir soigneusement le jus obtenu dans un faitou et mettre sur le feu,



Amener à ébullition puis à 114 degrés,



Ajouter le fruits et cuire à petits bouillons jusqu'à ce que le liquide épaississe et le melon soit translucide,


Une bonne façon de vérifier si la confiture est prête : avec une cuillère versez un peu du sirop de confiture sur un assiette froide, si la goutte se fige au refroidissement,  la confiture est prête.



Verser bouillant dans des pots en verre propres, fermer et retourner jusqu'à complet refroidissement,






Déguster ...!














mardi 21 juillet 2015

Confiture d'Abricots vanillés et Romarin


Une promo pour des abricots à confiture m'a sauté au nez, que pouvais-je faire ... sinon en prendre un kilo pour tester une confiture avec du romarin !


 A la maison, on adore le romarin, en tisane pour ses vertus digestives associé aussi à du thym ( citron de préférence ),

 dans les plats notamment avec de l'agneau ... mais aussi dans la pâtisserie !


J'ai testé un clafoutis abricots / romarin excellent d'où l'idée d'une confiture avec de la vanille en plus.


Ingrédients :

- 1 kg d'abricots dénoyautés
 ( on garde les noyaux surtout ! )
- 500 gr de sucre cristal
- 5 sachets de sucre vanillé
- 1 branche de romarin
- 250 gr d'eau







Dénoyauter les abricots et concasser les noyaux avec un casse noix afin d'en récupérer l'amande,
Réserver,



Dans un plat, regrouper les morceaux d'abricots, le sucre vanillé et le romarin, bien mélanger,
Laisser macérer au frais de 1h à 1 nuit,





Une fois la macération terminée, dans une grande marmite, faire un sirop avec les 500 gr de sucre cristal et 250 gr d'eau, ajouter les amandes des noyaux ainsi que la branche de romarin,



 Ils vont infuser dans le sirop et le parfumer,

Porter à 114 degrés,















Retirer le brin de romarin si vous ne souhaitez pas de petits bouts dans la confiture,

Puis ajouter les abricots et le jus s'il y en a,






Cuire à petits bouillons en touillant de temps en temps afin que les fruits n'accrochent pas au fond,












Vérification de la cuisson :

Pour savoir si la confiture est "prise", on peut en prélever une toute petite cuillerée et la verser sur une assiette : si elle fige en quelques instants, c'est bon ! Si elle s’étale, on continue la cuisson.
Selon les fruits et la richesse en pectine, c'est plus ou moins long.

La confiture doit avoir assez épaissi mais parfois selon les fruits, la quantité de sucre dans le fruit et la quantité ajoutée, on a du mal à obtenir la consistance idéale.



Dans ce cas, afin d'être sûre de ne pas avoir une confiture liquide,
j'ajoute de l'agar agar au sucre :
(1 sachet de 4 gr/L de liquide)


ce qui permet aussi de moins sucrer ... et de soigner sa ligne ...

Attention toutefois à bien doser !

Puis verser bouillant à l'aide d'une louche dans des pots en verre bien nettoyés voir stérilisés, 

Fermer de suite les pots et poser à l'envers jusqu'à complet refroidissement afin d'éviter que de la condensation se forme entre la confiture et le couvercle donc de la moisissure,





A l'ouverture du pot,
vous devez entendre un POC ! 
(signe qu'il était bien fermé)






Le romarin peut être remplacé par du basilic,

Quelque soit l'aromate choisi, il est important d'en mettre peu afin qu'il ne masque pas le goût de fruit.

Sa présence doit être subtile.











Dégustation !!!

Couleur d'or très appétissante, goût très parfumé,
Consistance agréable et on ne sent absolument pas les brins de romarin,

Conclusion, à refaire sans hésitation !

















jeudi 5 février 2015

Crêpe tatin

Et oui ! je suis de retour !

Désolée de vous avoir laissés tout ce temps mais promis c'était pour une bonne cause, je préparais mon CAP de cuisine ! 

et oui, y a pas d'âge pour retourner au lycée et c'était franchement top ...

Du coup, plus le temps de venir partager mes recettes sur la toile ... mais çà y est, c'est fini ( Snif !!! ), dans l'attente des résultats ... on croise les doigts !!!


Voici un joli dessert que j'ai fait lundi, jour de la chandeleur,  tout léger avec des fruits de saison, des poires et de la pâte à crêpe !!!



Ingrédients pour 6 personnes :




  • 4 poires
  • 3 Cs de sucre semoule 
  • 150 gr de farine
  • 2 oeufs
  • 20 cl de lait








Peler les poires, les couper en petits morceaux,

Dans une poêle antiadhésive, mettre le sucre et les poires pour les faire caraméliser,

Pendant ce temps, préparer la pâte à crêpe :

dans un saladier, mettre la farine, creuser un puits au centre et y casser les oeufs,
mélanger doucement en incorporant le lait petit à petit,

Lorsque les pommes sont caramélisées, verser la pâte dans la poêle et laisser cuire doucement, à couvert, pendant 15 minutes,





Pour servir, retourner la crêpe sur un plat de service.  
A déguster tiède, saupoudré de sucre glace

Suggestions :

Vous pouvez ajouter des pommes, des cerises,... des abricots secs en dés, des raisins sec, de la fleur d'oranger, de la cannelle ...












lundi 10 février 2014

Mon Gâteau zèbre

Pour épater petits et grands au goûter ... ! 



Ingrédients :
  • 2+2 oeufs
  • 125g +125g de sucre
  • 50ml+50ml  de lait
  • 125ml + 125ml d'huile neutre 
  • 175 g + 125 g  de farine
  • 1 /2 +1/2 sachet de levure chimique
  • 25 g de cacao non sucré

Préparation de la pâte blanche :
Dans un saladier fouetter 2 oeufs et le sucre sans blanchir,
Ajouter 50 ml de lait puis 125 ml d'huile, mélanger,
Incorporer le 1/2 sachet de levure chimique ainsi que 175 gr de  farine,
Mélanger délicatement et réserver.

Préparation de la pâte chocolatée :
Procéder à l'identique que pour la pâte blanche en incorporant le cacao que vous aurez au préalable mélanger avec les 125 gr de farine restant et le 1/2 sachet de levure.

Préchauffer le four Th 6 ( 180 °C ),

Beurrer et farine soigneusement un moule à manquer,
Verser au centre du moule une cuillère à soupe de pâte blanche,
Puis verser sur la pâte blanche, en son centre, une cuillère à soupe de pâte chocolatée,



Ainsi de suite...
la pâte s'étale au fur et à mesure grâce à l'huile qu'elle contient,




Continuer jusqu'à épuisement des deux préparations,





La taille des cuillerées va déterminer la grosseur et la quantité de zébrures,

Et voilà !
Hop au four ! 40 minutes !





A la sortie du four,






Je l'ai ensuite coupé en 2 dans le sens de la hauteur afin de le garnir de crème et le décorer de bonbecs .... !















mercredi 22 janvier 2014

Du pain et du chocolat !

Et oui c'est mercredi et le mercredi, c'est le jour du goûter maison après le rugby !

Alors aujourd'hui, ce sera pain ou chocolat ? et pourquoi pas les 2, ensemble sous forme de petits pains ronds très généreux en chocolat ( fondu ou pas ) !



Et ,

comme nous sommes gourmands,

 Je les ai parsemés

 de sucre en grain !










Ingrédients :

 - 75 gr de chocolat au lait
- 50 gr de beurre doux
- 20 cl de lait tiède
- 1 sachet de levure de boulanger
- 400 gr de farine T65
- 40 gr de sucre roux
- 40 gr de fromage blanc 20% ou de crème fraîche épaisse
- 1 Cs rase de fleur de sel
- 2 Cs de cacao en poudre non sucré
- 100 gr de chocolat concassé


Faites fondre le chocolat et le beurre au bain marie puis une fois prêt laisser tiédir le mélange,

Dans la cuve de la MAP, versez le lait tiède, le fromage blanc, la fleur de sel et le cacao,

Puis ajoutez la farine, le sucre et la levure,

Lancez le programme pâte seule de votre machine et au bout de 10 minutes, ajoutez progressivement le chocolat fondu avec le beurre ( tiède ),

Préchauffez votre four Th 6,

Au bout d'1h30 environ ( selon les MAP ) vous devriez obtenir ceci :



La pâte est bien gonflée et se décolle des bords,









Déposez la pâte sur le plan de travail légèrement fariné et incorporez le chocolat 
concassé,


Formez des pâtons et donnez-leur la forme que vous souhaitez,
Parsemez de cassonade ou de sucre en grains,



Enfournez avec un peu d'eau dans le fond de votre four (dans la lèchefrite ou dans un plat) afin de créer un taux d'humidité suffisant qui permettra aux petits pains d'être dorés et gonflés,

Cuire 40 minutes environ puis laissez refroidir sur une grille mais pas trop longtemps
 car ils sont très bons chauds, les morceaux de chocolat à l'intérieur seront encore coulants !